Sous-projet C: Implications pour la qualité du sol

Dans le sous-projet C nous examinons la qualité des sols des jardins urbains à Zurich. Celle-ci est la base pour assurer les productions végétales dans les jardins. La qualité des sols en zones urbaines est fortement influencée par leur compactage croissant et l’urbanisation. Bien que les sols urbains soient souvent riches en matière organique et en éléments nutritifs, ils contiennent souvent des débris et des déchets. Les sols sont donc contaminés ; cela étant la résultante d’activités actuelles ou passées. En outre, les sols urbains font face à diverses activités dont  la construction ou autres activités « denses ». Ceci pourrait diminuer la qualité des sols.

Jusqu’à présent, on en sait peu sur la façon dont les pratiques horticoles, la diversité des plantes, ou encore la structure des sols dans les jardins privés et familiaux influencent le cycle nutritif, la biologie, et ainsi la qualité des sols. Dans le sous-projet C nous examinerons un ensemble de propriétés des sols dans les jardins privés et familiaux dans la ville de Zurich où est conduit le projet. À cette fin nous ferons des prélèvements de sols sur un total de 80 parcelles de jardinage. Ceux-ci seront examinés directement sur le site ou bien en laboratoire via l’emploi de méthodes chimiques, biologiques et physiques, à même d’évaluer la qualité des sols.

Contact

Andreas Fliessbach, Institut de recherche de l’agriculture biologique FiBL, andreas.fliessbach(at)fibl.org