Sous-projet D: Implications pour la biodiversité

Il est connu que dans les zones urbaines et en particulier dans les habitats urbains semi-naturels se trouve une grande variété d'animaux et de plantes. Cette grande biodiversité a non seulement une grande valeur écologique, mais aussi un effet positif sur les gens de la ville. Ainsi la biodiversité des espaces verts urbains améliore la santé, le bien-être et la qualité de vie des habitants. Les Jardiniers bénéficient également des services dits écosystémiques comme la pollinisation ou la lutte biologique contre les parasites.

Jusqu'à présent on en sait peu sur la façon dont la biodiversité est répartie entre les zones urbaines, quels types des jardins comportent une biodiversité particulièrement élevée et dans quelle mesure la biodiversité dépend du mode de gestion et de la structure du paysage environnant. Ceci doit être découvert dans ce sous-projet.

À cette fin nous examinerons la diversité des plantes et des animaux et leurs services écosystémiques respectifs dans un total de 80 jardins privés et familiaux dans la ville de Zurich. Nous sélectionnerons des jardins qui sont cultivés de manière plus ou moins intensives, qui représentent différentes situations en matière de diversité structurelle et qui se trouvent dans des zones urbaines plus ou moins denses.  À l’aide des résultats de recherche de ce sous-projet, des stratégies seront élaborées quant à comment la biodiversité urbaine et leurs services écosystémiques pourraient être préservés et promus. En outre la population pourrait être sensibilisée et informée sur l’importance d’avoir en zone urbaine une certaine diversité faunistique et floristique fournissant des services écosystémiques.

Contact

Marco Moretti, Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL, marco.moretti(at)wsl.ch